Conception de la partie mécanique du robot.

Au début, j’ai voulu utiliser Sketchup, surtout par habitude et je ne voulais pas me plonger dans l’utilisation d’un nouveau logiciel… mais j’ai fini par craquer en découvrant FreeCad et en m’amusant un peu avec. J’avoue que j’avais déjà essayé de l’utiliser il y a quelques années, mais j’avais rapidement abandonné, entre ma machine pas assez puissante et le logiciel qui planté très souvent. J’ai retrouvé la philosophie de SolidWorks, c’est à dire travailler avec un arbre de construction, et surtout en paramétré. C’est d’une souplesse infini, surtout si l’on est rigoureux… et d’ailleurs tiens, cela ne serait-il pas bon un peu de rigueur pour nos élèves ? Cela fait également à pas mal de notion de géométrie dans l’espace… alors banco ! C’est parti !

Bon, j’avoue qu’il a fallu environ une dizaine d’heure pour bien maîtriser ce logiciel, mais je ne suis pas mécontent du résultat. Réaliser différentes pièces est un vrai plaisir, et aussi d’une facilité déconcertante. J’adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *